EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Aug 232017
 

Organization: Solidarités International
Country: Mali
Closing date: 30 Sep 2017

QUE FAISONS-NOUS AU MALI ?

Date de rédaction : 22/08/17
Date de prise de fonction souhaitée : 01/10/17
Durée de la mission : 09 mois
Localisation : Kidal

Suite à la double crise de début 2012, Solidarités International (SI) a déployé une équipe exploratoire puis une équipe d’intervention dans le pays en avril et mai 2012. SI a ensuite mis en place deux programmes successifs d’urgence en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) et en sécurité alimentaire dans les régions de Mopti, Tombouctou et Kidal, et a élargi sa zone d’intervention au sud du pays dans la région de Koulikouro.

SI a développé plusieurs programmes au Mali et a des bases dans les régions de Tombouctou (Goundam, Diré) et Kidal. En 2017, SI met en œuvre des un programme EHA dans la région à Kidal et des programmes intégrés d’Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), de Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence (SAME) et WaSH in Nut dans la région de Tombouctou visant à prévenir les maladies hydriques, à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables et à renforcer les moyens d’existence des ménages les plus pauvres.
En cas de crise humanitaire, SI conserve une forte capacité de réponse d’urgence et en mesure d’apporter une assistance d’urgence aux populations en EHA, SAME, abris et articles non alimentaires sur ses zones d’intervention.

DESCRIPTIF DU POSTE

Le poste consiste à proposer et mettre en œuvre le programme Wash et d’en assurer le bon déroulement à l’aide d’un suivi logistique, administratif et technique rigoureux. Le responsable programme (RP) est le garant de la qualité des activités du programme mises en œuvre de concert avec deux partenaires locaux.

Les activités de sensibilisation et mobilisation communautaire seront réalisées avec 2 ONG locales GARDL et CAMR pour la région de Kidal

Le responsable programme aura pour objectif d’appuyer et de superviser les activités de ces 2 ONG locales partenaires pour l’atteinte des objectifs du programme.

Les travaux de réhabilitations et d’améliorations des points d’eau seront réalisés par des entreprises ayant une compétence avérée dans le domaine, sous la supervision de SOLIDARITES International. Le Responsable programme avec l’appui de la coordination et du service support doit monter des dossiers de passation de marchés de travaux de réhabilitation et amélioration de points, sélectionner les entreprises de travaux et faire le suivi de l’exécution des travaux.

Il est à noter que le responsable de programme aura sous sa supervision les activités liées à l’élevage mentionnées dans l’objectif 3 de la proposition (activités listées ci-dessus). Ce volet du projet reste minime et ne demande pas de compétences techniques importantes.

Le responsable programme de Kidal a sous sa supervision un adjoint responsable programme et 4 chefs d’équipes. Les chefs d’équipes sont chargés de faire le suivi des activités des ONG partenaires et des entreprises de travaux.

Au niveau de l’équipe, le RP devra assurer le suivi RH, organiser les formations, manager l’équipe aussi bien au niveau du terrain (gérer les problèmes) que du bureau, et organiser leur évaluation.

VOTRE PROFIL

Formation :

  • De formation supérieure (Bac+3 min) dans un domaine lié à l’eau ou l’assainissement,

Expérience :

  • Solide expérience terrain humanitaire dont au moins 2 ans dans un domaine EHA)
  • Une expérience sur un programme de réhabilitation de puits/forages équipé d’un système solaire avec une dimension ingénierie sociale serait un plus,
  • Solide expérience en management
  • Expérience dans la mise en œuvre d’activité avec des partenaires locaux
  • Expérience en analyse contextuelle serait un plus
  • Expérience dans les pays du Sahel est un plus
  • Expérience dans la conduite des évaluations /diagnostics et la participation aux écritures de proposal est un plus

Compétences et connaissances techniques :

  • Compétences en gestion d’équipe (recrutement et formation d’équipes)
  • Capacités à travailler en équipe
  • Capacités à travailler au renforcement des capacités de partenaires locaux

  • Fortes capacités d’adaptation, d’analyse, d’organisation et de gestion des priorités

  • Capacités rédactionnelles, rigueur et autonomie

  • Capacité à synthétiser et à diffuser l’information

  • Planification stratégique

  • Connaissances générales en gestion de la sécurité

  • Evaluation des besoins terrains / programmes

Savoir être :

  • Diplomatie et capacité à la négociation et aux compromis, ouverture d’esprit, tolérance, rigueur, autonomie, calme, patience, capacité à vivre en milieu isolé
  • Grande capacité de travail
  • Capable de travailler en milieu sécuritaire tendu et volatile
  • Souplesse dans la gestion du travail

Langues :

Maitrise du Français obligatoire, Tamashek et/ ou Arabe sont un plus

Autres :

  • Windows (Word, Excel, Access, power point…)
  • Internet et courrier électronique (Outlook Express)
  • Logiciel de dessin serait un plus (photoshop, autocad…)
  • Logiciel de SIG serait un plus (QGIS, Mapinfo, ArcGIS, Google earth, …)

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié :

à partir de 1600 euros brut par mois: s’ajoutera une valorisation des années d’expérience en ONG + 10% de prime de congés payés versés mensuellement et Per Diem mensuel de 475 dollars.
SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission d’un an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International (www.solidarites.org)!

CONTACT

Sebastiano Siringo, Chargé de recrutement et suivi

How to apply:

COMMENT POSTULER ?

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenants uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?ID=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=20250

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Why are you leaving your current job?” Hiring managers want to know your motivation for wanting to leave your current job. Are you an opportunist just looking for more money or are you looking for a job that you hope will turn into a career? If you’re leaving because you don’t like your boss, don’t talk negatively about your boss–just say you have different work philosophies, Teach says. If the work was boring to you, just mention that you’re looking for a more challenging position. “Discuss the positives that came out of your most recent job and focus on why you think this new position is ideal for you and why you’ll be a great fit for their company.” If you’ve already left your previous job (or you were fired), Sutton Fell suggests the following: If you got fired: Do not trash your last boss or company. Tell them that you were unfortunately let go, that you understand their reasoning and you’ve recognized areas that you need to improve in, and then tell them how you will be a better employee because of it. If you got laid off: Again, do not trash your last boss or company. Tell them that you were let go, and that you understand the circumstances behind their decision; that you are committed to your future and not dwelling on the past; and that you are ready to apply everything that you learned in your last role to a new company. If you quit: Do not go into details about your unhappiness or dissatisfaction. Instead, tell them that while you valued the experience and education that you received, you felt that the time had come to seek out a new opportunity, to expand your skills and knowledge, and to find a company with which you could grow.
Questions à poser
What skills and experiences would make an ideal candidate? This is a great open-ended question that will have the interviewer put his or her cards on the table and state exactly what the employer is looking for. If the interviewer mentions something you didn’t cover yet, now is your chance.