EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Dec 202017
 

Organization: Solidarités International
Country: Mali
Closing date: 31 Jan 2018

QUE FAISONS NOUS AU MALI?

Date de rédaction : 19/12/17
Date de prise de fonction souhaitée : 15/02/2018
Durée de la mission : 6 mois renouvlable
Localisation : Goundam

Solidarités International (SI) a déployé une équipe exploratoire puis d’intervention en avril et mai 2012. Ce sont aujourd’hui 114 employés nationaux et 13 expatriés qui sont présents dans le pays.

La mission Mali se compose d’un bureau de coordination à Bamako et de deux bases opérationnelles : une à Goundam dans la région de Tombouctou, l’autre à Kidal. En raison d’un contexte sécuritaire volatile, les déplacements dans ces 2 zones d’intervention sont soumis à des critères et des conditions spécifiques.

Le budget annuel est d’environ 6,5 millions d’Euros.

SI met actuellement en place une intervention d’urgence dans les domaines de l’EHA et de la sécurité alimentaire, développant ainsi plusieurs programmes au Mali dans les régions suivantes :

  • Région de Tombouctou : Cercles de Diré et de Goundam (avec une présence dans la Commune de Gargando)
  • Région de Kidal: 2 cercles

Les activités majeures que ces programmes développent sont les suivantes :

  • Programmes EHA :

  • Réhabilitations :

Réhabilitations de points d’eau, réhabilitation des infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans des CSCOM et des écoles

  • Formations / sensibilisations :

Renforcement des communautés dans leurs capacités de prévention des maladies hydriques et les bonnes pratiques d’hygiène, formation du personnel des CSCOM pour la gestion des déchets, l’approvisionnement en eau potable, l’entretien des locaux et l’utilisation des kits d’entretien

Sécurité Alimentaire :

  • Séances de sensibilisation aux bonnes pratiques nutritionnelles
  • Distributions de Cash inconditionnel

Programme d’Alliance pour la Résilience Communautaire (ARC) au Nord du Mali

Organisation de la mission

La mission Mali se compose d’un bureau à Bamako et de deux bases opérationnelles : une à Goundam dans la région de Tombouctou, l’autre à Kidal. En raison d’un contexte sécuritaire volatile, les déplacements dans ces 2 zones d’intervention sont soumis à des critères et des conditions spécifiques.

La base de Goundam – qui est fonctionnelle depuis octobre 2015 est composée de 5 expatriés.

DESCRIPTIF DU POSTE

Le/la Responsable de programme sécurité alimentaire et moyens d’existence est le/la garant/e du cycle de projet complet lié au (x) contrat (s) de référence, depuis la mise en place, la planification, l’exécution, le suivi et le rapportage interne et bailleurs.

  • Il/Elle assure la cohérence et la qualité du projet dans son ensemble ;
  • Il/Elle est le responsable direct de la gestion des ressources (matérielles, financières et humaines) liées au (x) projet (s) ;
  • Il/Elle assure la représentation opérationnelle dans la zone d´intervention en étroite collaboration avec le Coordinateur terrain.

Le Responsable Programme SAME est supervisé hiérarchiquement par le Coordinateur Terrain et met en œuvre le (s) programme (s) sous l´encadrement et la supervision technique du Coordinateur SAME.

Il/elle a plusieurs personnes sous sa responsabilité hiérarchique et fonctionnelle à superviser, soit au total de neuf (9) personnes, répartit entre 1 adjoint responsable programme, 1 chef d’équipe SAME et 7 agents SAME/NUT.

Enjeux et défis spécifiques

  • Parfaire nos approches d’intervention en prenant en compte toutes les couches vulnérables dans nos ciblages, enquête, distribution en les impliquant (FEFA, enfants, jeunes, personnes âgées etc.)
  • Continuer les échanges d’information, coordination, formation, accompagnement avec les autorités et services techniques ;
  • Maintenir et renforcer la coordination entre ONG du consortium et hors consortium ;

Poursuivre les rencontres (les services régionaux participent aux réunions des CCOCSAD et CLOCSAD et CROCSAD et, sur demande, peuvent mettre à disposition des données et informations d’ordre technique pour le bon déroulement du programme).

VOTRE PROFIL

Diplôme/Niveau d’études :

De formation supérieure en Agronomie, Agroéconomie ou Socio-économie, vous justifiez d’une expérience significative de deux (2) ans minimum pour un poste similaire. Vous avez également de bonnes connaissances sur les problématiques SAME/NUT/RRC et une expérience confirmée dans le secteur d’intervention et en management de projet. Vous êtes à l’aise à l’idée de travailler dans un contexte volatile et de pressions sécuritaires fortes.

Compétences spécifiques et niveau d’expérience indispensables :

  • Expérience dans le domaine de la sécurité alimentaire et moyenne d’existence
  • Connaissances en matière de nutrition et RRC
  • Au moins deux années d´expérience en gestion de projet humanitaire et/ou de développement, préférentiellement de projets SAME impliquant les activités de nutrition;
  • Forte capacité d’analyse du contexte et des données récoltées ;
  • Bonne capacité d’expression orale et écrite en français indispensable;
  • Gestion du stress et capacité à vivre et travailler dans des zones isolées
  • Excellente maitrise du cycle de projet
  • Bonnes capacités de planification, organisation
  • Capacités d’anticipation et de prise de décision
  • Fortes capacités d’adaptation, de compréhension
  • Fortes aptitudes en pédagogie, transfert de compétence, formation.
  • Connaissances des thématiques et des outils spécifiques Solidarités International,
  • Compétences de coordination avec les acteurs locaux en particulier.

Compétences spécifiques et niveau d’expériences appréciées :

  • Expérience dans la mise en œuvre d’enquêtes (PDM, EL, BL, CAP etc.)
  • Expérience dans la mise en œuvre de programme incluant la mise en place des projets communautaires pour la relance économique
  • Flexibilité et travail par objectifs ;
  • Expérience en supervision en encadrement d’équipe de travail ;
  • Expérience au Mali ou autre contexte similaire ;

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 1760 euros bruts par mois, selon expérience (1600 salaire de base plus 10% de prime de congés payés versés mensuellement) et Per Diem mensuel de 450 Euros. SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission d’un an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International (www.solidarites.org)!

CONTACT

Ieva PRAPUOLENYTE, Chargée de recrutement et de suivi des expatriés

How to apply:

COMMENT POSTULER

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenants uniquement les CV ne seront pas considérées.

https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?ID=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=23630

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Please give me an example of a time when you had a problem with a supervisor/co-worker and how you approached the problem.” “I think that the hardest thing about work isn’t the work, it’s the people at work,” Teach says. Most employees have a problem with a supervisor or co-worker at some point in their career. How they handle that problem says a lot about their people skills. If you can explain to the interviewer that you were able to overcome a people problem at work, this will definitely help your chances of getting the job, he says.
Questions à poser
What is the single largest problem facing your staff and would I be in a position to help you solve this problem? This question not only shows that you are immediately thinking about how you can help the team, it also encourages the interviewer to envision you working at the position.