EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Jan 132018
 

Organization: Danish Refugee Council
Country: Mali
Closing date: 24 Jan 2018

A propos de DRC en général

Le Conseil Danois pour les Réfugiés est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes des personnes réfugiées et déplacées dans le monde.

A propos des programmes de DRC dans la région Afrique de l’Ouest

Depuis 2008 en Afrique de l’Ouest, DRC développe des programmes d’assistance aux populations affectées par les conflits dans les domaines de la sécurité alimentaire, de relèvement économique, d’eau et d’assainissement, de protection, d’assistance d’urgence et de cohésion sociale.

A propos de DRC au Mali

Dans le cadre de ces activités programmatiques, DRC est présent au Mali depuis 2013 et dispose d’un bureau national à Bamako et 03 sous bases dans les régions du Mali fortement affectées par la crise : Mopti, Toumbouctou et Gao.

Le nord malien depuis 2012 est en proie à une crise politico-militaire qui affecte considérablement la vie sociale et économique des populations. Cette crise impact négativement le développement et la protection déjà fragiles à l’intérieur du pays ainsi que dans les pays limitrophes qui accueillent les réfugiés maliens. L’une des zones les plus affectées par ce conflit est la région de Gao.

DRC présent dans cette région depuis 2013 y met en œuvre un programme de protection des droits humains. Ce programme a pour but principal l’instauration d’un environnement protecteur par le renforcement des mécanismes communautaires de protection des droits humains, le monitoring des mouvements de populations et des problèmes de protection, l’assistance d’urgence aux populations victimes de violations et les personnes les plus vulnérables ; ainsi que la restauration de la cohésion sociale.

Dans le cadre de ce programme, DRC, bénéficie d’un financement SDC pour la mise en œuvre d’un projet de protection dans la région de Tombouktou dénommé « Amélioration de l’environnement protecteur et de l’accès aux services de Protection à Mopti – Mali »

A propos du poste

Objectif général du poste

Sous la directe supervision du Coordinateur Protection et avec le support du Chef de Base de Mopti, le manager de Protection sera responsable de la gestion du projet mis en œuvre dans les cercles de Koro et de Douentza dans la région de Mopti. Ca inclut la supervision directe de 2 superviseurs de protection (1 à Koro et 1 à Douentza) qui gèrent chacun une équipe composé de 2 moniteurs protection, 2 officiers protection de l’enfance, 2 officiers support psychosocial et 2 mobilisateurs communautaires.

Avec l’appui du Coordinateur Protection, le manager de Protection sera aussi responsable de la planification des activités, du développement et de la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités, la collecte de l’information pertinente, l’analyse des données, le suivi budgétaire et le rapportage. La position de le manager de Protection fournit support technique à l’équipe sur le terrain en assurant une attention particulière à la population vulnérable dans les zones d’intervention.

Déplacements professionnels dans les zones d’intervention dans les cercles de Koro et Douentza, selon les contraintes sécuritaires

  • Superviseur direct: Coordinateur Protection/Protection Coordinator
  • Employé(s) sous la responsabilité du poste: Directe: 2 superviseurs protection / Indirecte: 4 moniteurs protection – 4 officiers protection de l’enfance – 4 officiers support psychosocial – 4 mobilisateurs communautaires

Responsabilités et tâches relatives au poste

1. Gestion du projet et reporting

  • Planifier, gérer et assurer la qualité de la mise en œuvre à temps des activités et du budget du projet, en assurant la conformité aux politiques administratives et logistiques DRC
  • Fournir orientations et l’assistance technique afin d’assurer que les données sont collectées, analysées et gardées selon les standards internes et internationaux
  • Surveiller les changements dans les contextes de la région de Mopti, en particulier des cercles de Koro et de Douentza, et informer le programme afin de développer stratégies de réponse appropriées
  • Assurer la qualité et la ponctualité des rapports de projet à fournir à l’interne et à l’externe, selon les demandes du bailleur et du Coordinateur de Protection
  • Travailler étroitement avec le département M&E pour la mise à jour des tableaux de monitoring et de suivi, la qualité des données et l’analyse de l’information collectée, ainsi que la pertinence de la réponse apportée
  • Assurer le renforcement des capacités et l’accompagnement technique continu des staffs, ainsi que les évaluations de performance, le recrutement et la délégation constante de responsabilités selon les nécessités
  • Toutes autres taches comme demandé par le superviseur selon les nécessités du programme.

2. Coordination

  • Représenter régulièrement DRC aux réunions relevant, en particulier le Sous-Cluster Protection et les groupes de travail associés, et développer les relations avec les partenaires gouvernementaux et régionaux pertinents
  • Mener missions régulières sur les sous-bases DRC du projet dans les cercles de Koro et de Douentza, selon les contraintes sécuritaires.

Expérience et compétences demandées pour le poste

  • Diplôme universitaire dans un secteur relevant pour la position (i.e. Psychologie, Droit, Relations Internationales, Sciences Politiques, etc.)
  • Expérience d’au moins 2 ans dans la protection, dans la gestion de projet et de budget, dans la mise en œuvre de sessions de renforcement des capacités des staffs
  • Excellentes qualités de communications, capacités d’analyse et rédactionnelles
  • Expérience dans la gestion du stress dans des zones d’intervention avec contexte sécuritaires volatile
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel, membre d’équipe respectueux et flexible
  • Excellent maitrise de la langue française orale et écrite, souhaitable pour la langue anglaise
  • Maitrise des outils informatiques (Microsoft Word, Excel et PP)

DRC attend de ses collaborateurs de démonter les 5 compétences clés de DRC

  • « Excellence» : Atteinte des résultats tout en assurant la qualité du travail
  • « Collaboration» : impliquer toutes les parties prenantes et encourager des retours
  • «Initiative»: prendre l’initiative tout en étant innovant
  • « Communication» : écouter et parler efficacement et honnêtement
  • « Intégrité» : agir en adéquation avec les valeurs et la vision de DRC

Conditions d’emploi

  • Date de début du contrat: Dès que possible.
  • Durée du contrat: 11 mois
  • Type de contrat: CDD
  • Poste non accompagné
  • Lieux d’affectation/de travail: Mopti, Mali – Région Afrique de l’Ouest – avec déplacement l’intérieur du pays
  • Salaire: A16 – pour plus d’information sur les salaires merci de vous rendre sur drc.ngo à la section “Vacancies”.

How to apply:

Pour postuler cliquer ici

Les candidats doivent envoyer un CV et une lettre de motivation en français (le tout ne devant pas dépasser 4 pages maximum) et postuler directement sur le site internet de DRC à la section « vacancies ». Les candidatures envoyées par e-mail ne sont pas acceptées et ne seront pas prises en considération.

​**Date de clôture de l’annonce: le mercredi 24 Janvier 2018.**

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“What are your strengths and weaknesses?” It’s easy to talk about your strengths; you’re detail oriented, hard working, a team player, etc.–but it’s also easy to get tripped up when discussing your weaknesses, Teach says. Never talk about a real weakness unless it’s something you’ve defeated. “Many hiring managers are hip to the overused responses, such as, ‘Well, my biggest weakness is that I work too hard so I need try to take it easy once in a while.’ The best answer is to discuss a weakness that you’ve turned around, such as, you used to come in late to work a lot but after your supervisor explained why it was necessary for you to come in on time, you were never late again.”
Questions à poser
What have you enjoyed most about working here? This question allows the interviewer to connect with you on a more personal level, sharing his or her feelings. The answer will also give you unique insight into how satisfied people are with their jobs there. If the interviewer is pained to come up with an answer to your question, it’s a big red flag.