EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Feb 132018
 

Organization: Avocats Sans Frontières
Country: Mali
Closing date: 28 Feb 2018

Postes : Plusieurs postes de conseillers.ères juridiques volontaires

Pays d’affectation: Mali Durée: Six mois (possibilité de renouvellement)

Date de début: Dès que possible

Langue de travail: Français

Conditions: Les mandats sont de nature volontaire. Tous les frais liés à l’affectation (nourriture, logement, assurances, billet d’avion) sont couverts par le programme.

Le mandat est non accompagné. Les frais liés à l’accompagnement par un.e conjoint.e ou des enfants ne sont pas couverts.

Les volontaires doivent participer à des séances de formation et préparation prédépart.

Contexte

Le projet « Justice, prévention et réconciliation pour les femmes, mineurs et autres personnes affectées par la crise au Mali » est mis en oeuvre par le consortium formé d’Avocats sans frontières Canada (ASFC), le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Il vise l’amélioration de la protection des droits des enfants, des femmes et des collectivités pauvres et marginalisées, ainsi que le renforcement de la démocratie et de la primauté du droit par l’accès à la justice.

Sécurité

La sécurité des coopérant.e.s volontaires et des autres collaborateurs.trices du projet est au coeur des préoccupations d’ASFC et de ses partenaires membres du consortium mettant en oeuvre le projet JUPREC au Mali. Des mesures et protocoles de sécurité sont appliqués pour le personnel local, les expatriés, les coopérantes volontaires et le personnel en mission court terme. Les candidat.e.s choisi.e.s sera formé.e.s en matière de sécurité et devra s’engager à respecter les mesures et protocoles en la matière. Les activités n’étant entreprises que s’il existe des garanties suffisantes et que les conditions s’y prêtent, le consortium peut reporter ou annuler le déploiement de la coopérante sélectionnée, notamment pour des motifs liés à la sécurité.

Description des postes

Les conseillers.ères juridiques volontaires seront amenées à travailler dans l’un des domaines suivants : aide juridique et assistance judiciaire, justice transitionnelle, litige stratégique. Concrètement, les volontaires peuvent être amené.e.s à réaliser les tâches suivantes :

Aide juridique et assistance judiciaire :

  •  Identifier les besoins des avocat.e.s sur le plan de la méthodologie de gestion et de suivi de dossiers d’aide juridique et d’assistance judiciaire et de représentation juridique pour des personnes en situation de vulnérabilité; 
  • Contribuer à l’élaboration d’une stratégie de suivi des dossiers rigoureuse (base de données, tableau Excel, gestion des statistiques, chiffres, etc.); 
  • Alimenter la réflexion sur l’élaboration et la mise en place des outils de méthodologie et de gestion de suivi des dossiers; 
  • Appuyer les intervenant.e.s d’organisations partenaires dans la mise en place de méthodes de gestion des dossiers et de représentation juridique de personnes en situation de vulnérabilité; 
  • Appuyer la préparation et la mise en oeuvre de formations en lien avec les services d’aide juridique et d’assistance judiciaire, notamment sur les thèmes de la gestion de dossiers, l’utilisation d’un langage clair en droit, les droits des femmes et des mineurs ou la détention arbitraire; 
  • Appuyer l’élaboration et la mise en oeuvre de la stratégie de plaidoyer en faveur du droit à la représentation juridique.

Justice transitionnelle : 

  • Réalisation de recherches comparatives et de notes analytiques sur différents mécanismes judiciaires et non-judiciaires de justice transitionnelle et sur des thèmes reliés au droit pénal international, le droit international des droits humains et le droit international humanitaire; 
  • Appuyer l’élaboration de documents vulgarisés d’information sur la justice transitionnelle; 
  • Analyser et appuyer le suivi de l’application du principe de complémentarité du Statut de Rome de la Cour pénale internationale au Mali; 
  • Assister l’organisation pour l’organisation de formations sur la justice transitionnelle; 
  • Appuyer l’élaboration et la mise en oeuvre de la stratégie de plaidoyer.

Litige stratégique :

  • Effectuer des recherches juridiques liées à des cas concrets de graves violations de droits humains; Analyser des questions et participer à l’élaboration de stratégies et arguments juridiques; 
  • Participer à la documentation et à la systématisation de cas, incluant l’organisation et la classification de preuves; 
  • Appuyer l’organisation de formations sur le litige stratégique;

Et de manière générale : 

  • Rédiger des articles et des documents analytiques en lien avec le travail accompli;
  • Rédiger des articles sur le travail juridique réalisé (principalement pour le site web d’ASFC); 
  • Réaliser toute autre tâche connexe nécessaire à l’atteinte de résultats.

Qualifications et aptitudes (exigences)

  •  Formation universitaire en droit;
  •  Connaissances en matière de droit pénal international, de droits humains et de droit international humanitaire;
  •  Intérêt pour la promotion et la défense des droits humains et pour le renforcement des acteurs de la société civile; 
  • Aptitudes pour la rédaction et la recherche juridique; 
  • Capacité à intégrer rapidement les concepts de droit interne pour les harmoniser avec les connaissances en droit international;
  •  Maîtrise du français parlé et écrit;
  • Capacité à s’adapter à des situations et conditions de travail parfois difficiles (mesures de sécurité restrictives, ressources limitées, difficultés logistiques, travail sous pression, etc.);
  •  Forte motivation associative, sens de la solidarité internationale, adhésion aux valeurs des membres du consortium;  Indépendance et impartialité dans les affaires internes du Mali; 
  • Capacité à travailler en équipe, entregent et intelligence interpersonnelle; 
  • Capacité à s’intégrer à des dynamiques de travail variées;
  •  Maitrise des outils informatiques de base (Word, Excel, Outlook)
  •  Respect absolu de la confidentialité.

Atouts 

  • Avocat.e membre du Barreau; 
  • Expérience pertinente en litige en droit pénal;
  • Connaissances de l’enjeu lié à la violence basée sur le genre;
  • Maîtrise ou doctorat en droit;
  • Expérience préalable dans des fonctions similaires et auprès de communautés ou de groupes en situation de vulnérabilité;
  •  Maîtrise de l’anglais;
  • Expérience de travail en Afrique de l’Ouest, de préférence au Mali, ou connaissances du contexte social, économique et juridique de pays en développement ou en situation post-conflit.

Conditions d’admissibilité

  •  Les candidatures de citoyens canadiens et de résidents permanents au Canada seront privilégiées, mais d’autres candidatures pourront être considérées;
  • Être couverte par le régime d’assurance santé de sa province ou par un régime privé;
  • Être disponible pour participer à une formation pré-départ (dates à confirmer).

How to apply:

Les candidat.e.s intéressé.e.s doivent soumettre leur dossier de candidature (lettre de motivation et curriculum vitae) en français avant le mercredi 28 février 2018 à 23h59 à l’adresse courriel recrutement.pcv@asfcanada.ca, en inscrivant comme objet du courriel « Conseiller.ère juridique volontaire JUPREC 2018 ».

Nous remercions toutes les candidates de leur intérêt. Toutefois, seules les personnes sélectionnées pour entrevue seront contactées.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
What's The Biggest Risk You've Ever Taken? Some roles require a high degree of tenacity and the ability to pick oneself up after getting knocked down. Providing examples of your willingness to take risks shows both your ability to fail and rebound, but also your ability to make risky or controversial moves that succeed.
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.