EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Feb 132018
 

Organization: Solidarités International
Country: Mali
Closing date: 23 Feb 2018

QUE FAISONS-NOUS AU MALI?

Date de prise de fonction souhaitée : ASAP
Durée de la mission : 12 mois
Localisation : Bamako

Solidarités International (SI) a déployé une équipe exploratoire puis d’intervention en avril et mai 2012. Ce sont aujourd’hui 114 employés nationaux et 13 expatriés qui sont présents dans le pays.

La mission Mali se compose d’un bureau de coordination à Bamako et de deux bases opérationnelles : une à Goundam dans la région de Tombouctou, l’autre à Kidal. En raison d’un contexte sécuritaire volatile, les déplacements dans ces 2 zones d’intervention sont soumis à des critères et des conditions spécifiques.

Le budget annuel est d’environ 6,5 millions d’Euros.

SI met actuellement en place une intervention d’urgence dans les domaines de l’EHA et de la sécurité alimentaire, développant ainsi plusieurs programmes au Mali dans les régions suivantes :

  • Région de Tombouctou : Cercles de Diré et de Goundam (avec une présence dans la Commune de Gargando)
  • Région de Kidal: 2 cercles

Les activités majeures que ces programmes développent sont les suivantes :

  • Programmes EHA :
  • Réhabilitations :

Réhabilitations de points d’eau, réhabilitation des infrastructures d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans des CSCOM et des écoles

  • Formations / sensibilisations :

Renforcement des communautés dans leurs capacités de prévention des maladies hydriques et les bonnes pratiques d’hygiène, formation du personnel des CSCOM pour la gestion des déchets, l’approvisionnement en eau potable, l’entretien des locaux et l’utilisation des kits d’entretien

  • Sécurité Alimentaire :
  • Distributions générales et ciblées de vivres
  • Séances de sensibilisation aux bonnes pratiques nutritionnelles
  • Distributions de Cash inconditionnel
  • Programme d’Alliance pour la Résilience Communautaire (ARC) au Nord du Mal

Organisation de la mission

La mission Mali se compose d’un bureau à Bamako et de deux bases opérationnelles : une à Goundam dans la région de Tombouctou, l’autre à Kidal. En raison d’un contexte sécuritaire volatile, les déplacements dans ces 2 zones d’intervention sont soumis à des critères et des conditions spécifiques.

La mission Mali est actuellement consolidée, plutôt riche d’enseignements et d’initiatives sur lesquelles capitaliser. Elle possède un réel potentiel sur lequel s’appuyer pour passer à un niveau d’amélioration supérieur et se lancer sur des approches innovantes, qualitatives, pilotes qui permettront d’accentuer la qualité et la cohérence de nos interventions au Mali mais aussi de renforcer la visibilité et l’expertise de Solidarités International.

DESCRIPTIF DU POSTE

OBJECTIFS GÉNÉRAL DU POSTE

  • Représenter Solidarités International au Mali et en région le cas échéant
  • Assurer le bon fonctionnement de la mission.
  • Assurer la définition et la mise en œuvre de la stratégie pluriannuelle de la mission, une fois celle-ci validée par le siège
  • Contrôler et garantir que les projets se déroulent en adéquation avec la charte de Solidarités International et dans le respect des procédures internes et contractuelles.
  • Identifier et mobiliser les moyens nécessaires à la bonne conduite des programmes et en superviser la gestion efficiente
  • Coordonner l’équipe de manager expatriés et être le garant de la sécurité de tous les expatriés sur la mission.
  • Etre l’interlocuteur direct et privilégié du siège de Solidarités International pour la mission Mali

Fonctions principales :

  • Coordination et orientation stratégique:
  • Pertinence et qualité opérationnelle / suivi des opérations
  • Gestion des ressources
  • Gestion des Ressources Humaines :
  • Sécurité
  • Relations bailleurs / recherche de financements
  • Communication interne et externe
  • Représentation

Contexte spécifique au poste :

La gestion des bases opérationnelles avec accessibilité réduite rend plus complexe le suivi. Cette gestion en « remote » demande un support fort et constant de la coordination, et le travail avec de nombreux partenaires locaux nécessite un suivi régulier de ceux-ci.

VOTRE PROFIL

Formation / Expérience:

  • Expérience d’au moins 5 ans en ONG sur des fonctions de gestion et coordination de projet,
  • Expérience en Afrique de l’Ouest, région sahélienne serait un plus

Compétences et connaissances :

  • Bonnes connaissances du milieu humanitaire, des sphères de coordination et de leurs interactions
  • Excellente maitrise du cycle de projet
  • Bonnes capacités de planification, organisation et de coordination stratégique
  • Très bonnes capacités de supervision organisationnelle
  • Capacités d’anticipation et de prise de décision
  • Fortes capacités d’adaptation, de compréhension
  • Bonne expérience en gestion de la sécurité
  • Connaissances des thématiques et des outils spécifiques Solidarités International,
  • Compétences de coordination avec les acteurs locaux en particulier.
  • Compétences confirmées en management positif et bienveillant

Qualités :

  • Diplomatie, maîtrise de soi et sens de la communication
  • Pragmatisme
  • Disponibilité, flexibilité, autonomie
  • Sens de l’organisation
  • Grosse capacité de travail et résistance au stress
  • Sens du travail en équipe
  • Respect des us et coutumes locales
  • Respect des règles sécuritaires

Autres :

  • Windows (Word, Excel, Access, power point…)
  • Internet et courrier électronique (Outlook Express)

Responsabilité de la gestion de tous les expatriés sur la mission et de leur sécurité 24/24 et 7/7.

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 2530 euros brut par mois, selon expérience, (= 2300 salaire de base plus 10% de prime de congés payés versés mensuellement) et Per Diem mensuel de 450 Euros.

Solidarités International prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission de 1 an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par Solidarités) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).

Pack famille disponible.

CONTACT

Ieva PRAPUOLENYTE, Chargé de Recrutement et Suivi

How to apply:

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenants uniquement les CV ne seront pas considérées.

https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?ID=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=22648

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Why are you leaving your current job?” Hiring managers want to know your motivation for wanting to leave your current job. Are you an opportunist just looking for more money or are you looking for a job that you hope will turn into a career? If you’re leaving because you don’t like your boss, don’t talk negatively about your boss–just say you have different work philosophies, Teach says. If the work was boring to you, just mention that you’re looking for a more challenging position. “Discuss the positives that came out of your most recent job and focus on why you think this new position is ideal for you and why you’ll be a great fit for their company.” If you’ve already left your previous job (or you were fired), Sutton Fell suggests the following: If you got fired: Do not trash your last boss or company. Tell them that you were unfortunately let go, that you understand their reasoning and you’ve recognized areas that you need to improve in, and then tell them how you will be a better employee because of it. If you got laid off: Again, do not trash your last boss or company. Tell them that you were let go, and that you understand the circumstances behind their decision; that you are committed to your future and not dwelling on the past; and that you are ready to apply everything that you learned in your last role to a new company. If you quit: Do not go into details about your unhappiness or dissatisfaction. Instead, tell them that while you valued the experience and education that you received, you felt that the time had come to seek out a new opportunity, to expand your skills and knowledge, and to find a company with which you could grow.
Questions à poser
Who previously held this position? This seemingly straightforward question will tell you whether that person was promoted or fired or if he/she quit or retired. That, in turn, will provide a clue to whether: there’s a chance for advancement, employees are unhappy, the place is in turmoil or the employer has workers around your age.