EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Apr 172018
 

Organization: Danish Refugee Council
Country: Mali
Closing date: 24 Apr 2018

DRC est présent au Mali depuis 2013, DRC opère au nord dans les régions de Gao et Tombouctou, et au centre dans la région de Mopti, avec un centre de gestion basé en capitale à Bamako. Les activités sont orientées autour de 4 axes : (i) la sécurité alimentaire et le livelihood, financé par le fond fiduciaire européen, ECHO et Food for Peace, visant à reconstruire la résilience des communautés au travers de transferts de cash et de projets de relance agricoles, le projet ECHO incluant de plus une forte composante de protection transversale ; (ii) la réduction de la violence armée grâce à la médiation intercommunautaire et la formation des forces de sécurité à la frontière, au travers d’un projet transfrontalier couvrant également le Burkina Faso et le Niger et mis en œuvre par l’unité technique DDG (Danish Demining Group – Groupe Danois de Déminage) ; (iii) la protection des migrants, notamment lors de la traversée du nord du Mali, au travers de la mise en place de points relais de protection et d’un réseau de monitoring de la migration avec une composante recherche et publication, financé par le DFID ; et enfin (iii) un projet de développement à l’accès aux services de protection, orienté sur trois piliers (la protection de l’enfance, la lutte contre la violence contre le genre et le soutient psychosociale), mis en œuvre dans la région centre de Mopti et financé par la coopération Suisse (SDC). A cela s’ajoute l’implication de DRC dans le processus RRM avec la création de 2 unités d’évaluation et réponse rapides de protection à la fin de l’année 2017 à titre pilote grâce aux financements cadre du gouvernement danois (DANIDA).

The Job

En termes de responsabilité programmatique, le/la coordinateur/trice protection supervise l’ensemble des projets protection au Mali. Ceci couvre à l’heure actuelle le projet développement de l’accès aux services de protection et le projet protection des migrants, le projet ECHO pour la composante de protection transversale, ainsi que potentiellement la composante RRM protection si celle-ci est renouvelée en 2018.

Le/la coordinateur/trice protection est basé à Bamako, où l’environnement reste dans l’ensemble agréable et socialement riche. Le contexte sécuritaire malien s’est néanmoins considérablement durcit récemment, et même à Bamako, de nombreux endroits sont interdits d’accès. L’accès au terrain est quant à lui beaucoup plus limité, et se cantonne aux bases principales (Mopti, Gao et Tombouctou), et il est impossible sauf circonstances exceptionnelles d’accéder directement aux activités. La capacité de travailler « en remote » est donc un atout pour le poste.

Description des objectifs de la position :

  1. Le superviseur direct du Coordinateur/trice protection est le Directeur Pays – Mali
  2. Le/la coordinateur/trice protection contribuera à la mise en œuvre dans l’ensemble des opérations de protection au Mali, avec un lien technique fonctionnel avec la Conseillère Régionale pour la Protection
  3. Le/la coordinateur/trice protection devra superviser techniquement tous les staffs de protection au Mali

Superviseur direct : Chef de Mission Mali

Employés sous la responsabilité directe du Coordinateur de Protection: 4/5

Voyages professionnels : oui, au Mali et dans la région Afrique de l’Ouest

TÂCHES ET RESPONSABILITÉS

Programme

  1. Développer, coordonner, planifier, mettre en œuvre et assurer le rapportage pour le programme protection de DRC au Mali ;
  2. Fournir les compétences techniques afin de développer le programme de protection au Mali, avec une attention particulière au développement de la prise en charge des cas de protection (CP, GBV, MHPSS), le monitoring de protection, la protection à base communautaire, et les évaluations rapides ;
  3. Assurer l’incorporation de la protection transversale et de la question du genre dans tous les programmes DRC au Mali ;

Suivi et Evaluation

  1. Superviser la mise en œuvre et le suivi qualitatif du système de gestion de l’information de protection (PIM) selon les standards internationaux ;
  2. Assurer que les activités/projets soient mis en œuvre, harmonisés et consolidés selon les stratégies préétablies, les principes de protection, la planification de mise en œuvre et les exigences des bailleurs ;
  3. Assurer que les rapports des projets sont finalisés dans le délai et de façon qualitative, pour partage interne et externe selon les exigences de DRC et des bailleurs.

Gestion Administrative et du Personnel, de la Finance et de la Logistique

  1. Recruter, appuyer, évaluer et guider les staffs DRC des projets protection en identifiant des objectifs clairs, en assurant les évaluations de performance et en fournissant l’accompagnement/formation/suivi lorsque nécessaire ;
  2. S’assurer, avec le soutien des équipes support (financière, administrative, logistique et ressources humaines), que les projets protection sont implémentés dans le respect des règles DRC et des bailleurs ;
  3. En lien avec le directeur des opérations, assurer le suivit budgétaire des projets protection.

PREREQUIS CLES

  1. Expérience professionnelle dans la protection (CBP, Protection de l’Enfance, Monitoring de Protection, Support Psychosocial et/ou Protection Transversale) des personnes déplacées internes et/ou des réfugiés et/ou des personnes en mouvement, ainsi que dans les droits humains (master 2 ou équivalent)
  2. Expérience d’au moins 4 ans dans le monitoring de protection, la documentation et l’analyse des données de protection, les formations pour les staffs et partenaires, le plaidoyer, la gestion des cas et la mise en place des réseaux de protection à base communautaire ;
  3. Expérience dans la mise en œuvre des programmes d’urgence et de relèvement précoce dans des environnements insécurisés et instables ;
  4. Excellente maitrise des langues française et anglaise, orales et écrites

À ce poste, vous devez démontrer les cinq compétences fondamentales du DRC:

Viser l’excellence: vous focaliser sur l’atteinte des résultats tout en assurant un processus efficace.

La collaboration: impliquer toutes les parties pertinentes et favoriser le feedback.

Prendre des initiatives: Prendre des responsabilités et des initiatives tout en visant l’innovation.

Communiquer: Écouter et parler efficacement et hônnetement.

Faire preuve d’intégrité: Agir conformément à la vision et aux valeurs DRC.

Notre Offre

Durée du contrat: 12 mois

Catégorie professionnelle: A13

Designation du lieu d’affectation: Bamako, non-family duty station

Date d’entrée en vigueur: au plus vite

Le salaire et les conditions seront fonction des modalités d’emploi des fonctionnaires expatriés du Conseil Danois pour les Réfugiés; Se référer au site Web drc.ngo under Vacancies.

How to apply:

Pour postuler cliquer ici

Tous les candidats devront faire parvenir une lettre de motivation et un CV à jour (pas plus de quatre pages) dûment traduit en langue anglaise. Les candidatures transmises par courrier électronique ne seront pas prises en compte.

Date de clôture des candidatures: 24 Avril 2018

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant le processus de candidature en ligne, veuillez contacter le job@drc.dk

Pour plus d’informations sur le Conseil Danois pour les Réfugiés, veuillez visiter notre Site Web: drc.ngo.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
What's The Biggest Risk You've Ever Taken? Some roles require a high degree of tenacity and the ability to pick oneself up after getting knocked down. Providing examples of your willingness to take risks shows both your ability to fail and rebound, but also your ability to make risky or controversial moves that succeed.
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.