EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Jun 132018
 

Organization: UN High Commissioner for Refugees
Country: Mali
Closing date: 15 Jun 2018

Titre du projet: Elaboration de l’avant-projet de loi nationale relative à la protection et à l’assistance aux Personnes Déplacées Interne – Mai 2018

Organisation: UNHCR

Titre du poste: Expert national chargé d’élaborer l’avant-projet de loi sur le déplacement interne

Lieu d’affectation: Bamako, Mali

Durée: 60 jours (2 mois De: 15 juin au 14 aout 2018)

Objet et portée de la mission : Le projet d’élaboration de la législation nationale sur le déplacement interne au Mali vise:

  1. La domestication de la Convention de Kampala relative aux personnes déplacées internes prenant en compte toutes les étapes du déplacement;
  2. L’établissement d’une base légale qui réaffirme et précise la responsabilité principale de l’Etat malien et clarifie les rôles et responsabilités des acteurs pertinents;
  3. La définition des concepts clefs et les clarifications sur certaines expressions relatives au déplacement interne;
  4. L’amélioration de la coordination entre les acteurs gouvernementaux, internationaux et la société civile nationale ainsi que l’établissement d’une réponse plus efficace et stratégique.
  5. L’inclusion et la consultation de toutes les parties pertinentes, dont les PDI elles-mêmes, dans le développement de l’instrument législatif

Définition du produit final: L’Expert national sera chargé de :

  1. D’élaborer l’avant-projet de loi sur le déplacement interne en consultation avec tous les acteurs pertinents, y compris les PDI elles-mêmes ;
  2. Participer aux sessions de sensibilisation sur la Convention de Kampala et le processus de sa domestication ;
  3. Animer des ateliers d’enrichissement de la mouture de l’avant-projet au niveau national ;
  4. Intégrer les amendements ;
  5. Co-animer l’atelier de validation de l’avant-projet au niveau du Comité technique élargi ;
  6. Présenter le rapport final du projet.

Qualifications et expérience requises pour le contractant individuel (diplôme requis, années d’expérience, domaine d’expertise, langues obligatoires):

Aptitudes et Compétences

• Etre diplômé en droit ;
• Connaissance de fond de la législation nationale relative à la protection des droits de l’homme ;
• Connaissance solide du travail des mécanismes institutionnels pertinents pour la protection des personnes déplacées internes ;
• Expérience dans la protection des droits de l’homme avec un accent sur le déplacement forcé ;
• Connaissance des normes internationales pertinentes pour la protection des personnes déplacées internes y compris les Principes Directeurs relatifs au déplacement de personnes à l’intérieur de leur propre pays et la Convention de Kampala relative à la protection et à l’assistance aux PDI ;
• Capacité à travailler de façon autonome avec supervision minimale.

Langues : Maîtrise de la langue française ; la connaissance de l’anglais est un atout.

How to apply:

Les personnes intéressées par cette annonce doivent envoyer leur demande à l’adresse électronique suivante : mlibarh@unhcr.org Les dossiers de candidature doivent comprendre: • Une demande et un curriculum vitae aussi détaillé que possible, portant une adresse électronique ; • Photocopies des diplômes ou attestations ; • Une notice personnelle (P11) à jour ;

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Please give me an example of a time when you had a problem with a supervisor/co-worker and how you approached the problem.” “I think that the hardest thing about work isn’t the work, it’s the people at work,” Teach says. Most employees have a problem with a supervisor or co-worker at some point in their career. How they handle that problem says a lot about their people skills. If you can explain to the interviewer that you were able to overcome a people problem at work, this will definitely help your chances of getting the job, he says.
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.