EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Aug 032018
 

Organization: ALIMA
Country: Mali
Closing date: 24 Aug 2018

PRESENTATION ALIMA

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient d’abord

  2. Révolutionner la médecine humanitaire

  3. Responsabilité et liberté

  4. Améliorer la qualité de nos actions

  5. Faire confiance

  6. L’intelligence collective

SOIGNER ‐ INNOVER ‐ ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 3 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 10 pays d’Afrique. En 2018 nous projetons de travailler dans 41 projets dont 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le virus Ebola et la fièvre de Lassa. L’ensemble de ces projets se feront en appui aux autorités sanitaires nationales à travers plus de 320 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 294 structures de santé). Alima intervient en réponse à des crises humanitaires et les patients sont au cœur de toutes nos actions. Nous travaillons en partenariat dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde.

L’EQUIPE ALIMA : plus de 1800 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles‐ci reçoivent le support des 3 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New‐York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, Ouverture/Fermeture.

CONTEXTE CENTRE (SEGOU)

La région de Ségou est la 4ème région administrative du Mali, elle a une superficie de 64 947 km² (soit environ 5% du Mali). La population totale est de 2 952 000 habitants 2016 avec une densité de 43 habitants au km2

Au plan sécuritaire plusieurs incidents ont émaillé cette région et la région voisine de Mopti en 2017.

Le Cercle de Niono est situé dans la partie nord de la région de Ségou, entre 14°45’ de latitude N et 6°00 de longitude W, avec une superficie de 23 063 Km², le cercle de Niono est limité :

̶ Au Nord par la République Islamique de Mauritanie,

̶ Au Sud par les Cercles de Macina et Ségou,

̶ A l’Est par les Cercle de Tenenkou et Niafunké,

̶ A l’Ouest par les Cercles de Banamba et Nara**.**

Ce Cercle de Niono compte 242 villages répartis en 12 communes, avec une population de 461 759 habitants (83 578 enfants < 5ans), cette population est fortement concentrée dans les 4 communes sur les 12 (Niono ; Sirifila-Boundy ; Diabaly ; et Sokolo). La composition ethnique du cercle est très variée ; Bambara, Peul, mossi, maure, minianka, etc…

Sur le plan humanitaire ; près de 434 817 personnes dans la région sont à risque d’insécurité alimentaire dont 11 166 en insécurité alimentaire sévère d’après OCHA (Aperçu de besoin humanitaire) …. La prévalence de la malnutrition aigüe est de : MAG 8,9% et MAS 1,7% (SMART 2017 : situation précaire).

Selon le rapport CMP du 12 octobre 17, un total de 10 505 DPI dans la région de Ségou (5 668 de sexe féminin, soit 54%), dont 8 832 se trouvant dans le cercle de Niono.

TYPOLOGIE DU POSTE

LIEU DE MISSION : Mali

Projet : Région Centre (Cercle de Niono)

RAISON D’ETRE DU POSTE

Le Coordinateur Projet est le responsable des opérations et garant de la sécurité dans toute sa zone d’intervention. Il est responsable de l’encadrement des équipes, de l’atteinte des objectifs du projet, du suivi des indicateurs, et de la communication avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux en relation avec le projet au niveau de la zone d’intervention.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

Il rend compte au chef de mission/Coordinateur Général, basé à Bamako. Il encadre l’équipe projet (le Référent médical, le logisticien-administrateur). Il collabore avec la coordination (médicale, logistique et finances / Ressources Humaines) et les partenaires.
Il collabore avec les autorités politico-administratives et sanitaires du Cercle de Niono, voire de la région de Ségou.

Responsable hiérarchique : Chef de Mission/Coordinateur Général

Référent technique : Chef de Mission/Coordinateur Général

MISSIONS ET ACTIVITÉS PRINCIPALES

1) Définition et suivi du projet

  • Identification des besoins de santé des populations, en collaboration avec son Référent Médical.

  • Analyse du contexte (environnement, acteurs, sécurité, négociations d’accès…) et les enjeux humanitaires.

  • Evaluation des risques et des contraintes, et adaptation du plan d’action en cas d’éléments nouveaux non prévus après consultation avec la coordination pays.

  • Supervision de la mise en place d’un système de collecte de données et de surveillance épidémiologique (en accord avec le coordinateur médical) et de son évolution en fonction des besoins.

  • Contrôle de la poursuite du chronogramme établit et des objectifs fixés.

  • Evaluations des objectifs du projet et de leurs mises en œuvre (financiers, humains, logistiques…).

  • Veille à l’exécution du budget et respect des prévisionnels.

  • Pertinence et élaboration de rapports réguliers pour la coordination du projet (Sitrep projet Centre, Compte rendu réunion terrain, Mini MAP, et MAP).

  • Organisation de la mémoire du projet en gardant une trace écrite sur son évolution.

2) Sécurité des équipes

Il est le responsable en matière de sécurité du personnel international (expatrié) et national (staff national) sur le projet.

  • Evaluation des risques et menaces liées à la mise en œuvre des activités.

  • Centralisation des informations, vérification de la cohérence et, synthèse afin de faciliter les prises de décisions.

  • Veille du respect des règles de sécurité du projet et à ce qu’elles soient connues et appliquées par tous.

  • Information à la coordination pays des comportements individuels ou collectifs en contradiction avec les règles de sécurité.

  • Signalisation immédiate au chef de Mission /Coordinateur Général, de tout incident sécuritaire ou menace pouvant avoir un impact sur la sécurité du personnel et/ou des biens d’ALIMA.

  • Compte tenu du contexte et de l’environnement, reste alerte sur les conditions sécurité et réfère tous les évènements de nature sécuritaire immédiatement au Chef de Mission/ Coordinateur Général.

  • Met en place un réseau de contact sécuritaire en périphérie de la ville de Niono (sur les axes), principalement dans les 11 communes et sites d’interventions.

  • Mise en œuvre de différents documents sécu de son projet, en collaboration avec le Chef de Mission/CG et le CoLog.

  • Assure le contact avec les différentes autorités politico-administratives dans les mairies et villages de notre intervention. ; et les groupes armés présent dans nos zones d’interventions.

3) Encadrement des équipes

  • Suivi individuel de chaque membre de l’équipe : encadrement, coaching, soutien, conseil et évaluation.

  • Identification des formations pour ses équipes.

  • Réalise les POP (plan des objectifs de performance) des membres de l’équipe sous sa responsabilité directe et veille à ce que ceux-ci garantissent les POP pour leurs équipes.

  • Evaluation de fin de mission des membres de son équipe et soumission à la Coordination.

  • Prévention et résolution des conflits au sein de son équipe.

  • Il s’assure que les contraintes liées à la sécurité et à la santé sont comprises par tous.

  • Planification et animation des réunions de travail avec l’équipe et les partenaires : avancement des projets, sécurité, réunions d’équipe.

  • Transmission aux équipes des informations et directives données par la coordination et/ou le siège ALIMA.

  • Planification des remplacements du personnel de son projet.

  • Rédaction des profils de poste.

  • Participation à la composition des équipes.

  • Responsable de l’accueil et du briefing des nouveaux arrivants expatriés ALIMA.

4) Gestion des moyens matériels et financiers

  • Supervision de la bonne utilisation des moyens mis à la disposition par ALIMA pour la réalisation du projet, de l’ensemble des commandes (médicales et logistiques) et des achats du projet.

  • Suivi mensuel de l’état des dépenses et des engagements du projet et analyse des données financières avec le log-Admin, et le CoFiRH.

  • Veille au respect des standards dans la gestion administrative du projet.

EXPÉRIENCES & COMPÉTENCES

o Expérience réussie de terrain dans l’aide humanitaire, à un poste équivalent.

o Expérience préalable dans des contextes sécuritaires dégradés ++.

o Pas nécessairement une qualification médicale.

o Capacité d’analyse de contexte sécu, compréhension des enjeux médicaux.

o Animation et motivation d’équipes.

o Organisation des rôles et délégation de tâches au sein d’une équipe.

o Autonomie.

o Sens des responsabilités et de l’écoute.

o Capacité de prise d’initiative et de décision.

o Bonne gestion du stress.

o Flexibilité et Disponibilité.

Langues :

o La maîtrise du français est indispensable.

o La connaissance de l’Anglais parlé et écrit est un plus

CONDITIONS

Type de contrat : CDD de droit Français

Durée du contrat : 7 mois renouvelables

Salaire :

Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

Non Européen : Salaire minimum net 2 300 €/mois (contributions à la charge de l’employé)

Européen : Salaire minimum brut 2 354 €/mois

ALIMA prend en charge :

‐ Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission ;

‐ Les frais d’hébergement ;

‐ La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits ;

‐ L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits.

How to apply:

Pour postuler, merci de nous faire parvenir votre CV et votre réponse aux questions ci-dessous.

Votre candidature est à déposer en ligne sur : http://candidatures.alima.ong/Position/139

  • Why are you applying for ALIMA in light of ALIMA’s operational approach and CHARTER? https://www.alima-ngo.org/en/our-charter (Answer in English)

  • Décrivez brièvement une expérience vécue dans un contexte sécuritaire volatile qui selon vous a été décisive dans votre parcours de coordinateur de projet ?

  • Quelles sont les 3 qualités principales d’un Coordinateur de Projet compétent sur le projet de Niono au Mali ?

  • Quand serez-vous disponible de manière effective pour une éventuelle prise de poste (jj/mm/aaaa) ?

  • Indiquez les contacts professionnels de 3 de vos anciens responsables hiérarchiques dont au moins 1 responsable RH/gestionnaire de pool.

Nous traitons les candidatures au fur et à mesure de leur réception. Si une candidature correspond à nos recherches, l’offre peut donc être clôturée avant terme.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
What's The Biggest Risk You've Ever Taken? Some roles require a high degree of tenacity and the ability to pick oneself up after getting knocked down. Providing examples of your willingness to take risks shows both your ability to fail and rebound, but also your ability to make risky or controversial moves that succeed.
Questions à poser
What is the next step in the process? This is the essential last question and one you should definitely ask. It shows that you’re interested in moving along in the process and invites the interviewer to tell you how many people are in the running for the position.