EUCOOKIELAW_BANNER_TITLE

Dec 182019
 

Organization: International Organization for Migration
Country: Mali
Closing date: 25 Dec 2019

TERMES DE RÉFÉRENCES:

CONSULTANCE DANS LE CADRE D’UNE ETUDE SUR LE TRAFIC DES MIGRANTS LE LONG DE LA ROUTE DE LA MEDITERRANEE CENTRALE

Description du poste : Consultance dans le cadre d’une étude sur le trafic des migrants le long de la route de la méditerranée centrale **

Organisation: Organisation Internationale pour les Migrations

Projet: «Gestion des frontières»

Code de référence: CT-15-2019

Nombre de poste : Un (1)

Station de base: Bamako, Mali

Classification : Consultant (e)

Durée du contrat : 5 Mois

Type du contrat : Consultant Individuel

Date de prise de fonction: dès que possible

Date limite de soumission: 25/12/2019

1. Contexte et justification:

En tant qu’agence des Nations Unies pour les migrations, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pose le principe selon lequel les migrations s’exécutant en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques aux migrants et à la société.

La Route de la Méditerranée Centrale (RMC) est une des plus risquées, avec plus de 15 400 décès enregistrés par l’OIM depuis 2014. Les données dont le nombre est extrêmement élevé est la conséquence des pratiques sans cesse plus dangereuses des réseaux de trafic , qui met en danger la vie des migrants en mer mais aussi sur terre lors de la traversée du Sahara.

Les gouvernements des pays de transit, l’Algérie, la Libye, le Mali et le Niger, comptent parmi les premiers ministres concernés et reconnaissent le besoin de lutter contre le trafic des migrants, la traite des personnes et les réseaux criminels transnationaux exercés. Cependant, ces réseaux agissent encore très librement en raison des difficultés rencontrées par les autorités dans le contrôle de leurs frontières et du manque de partage du renseignement au niveau politique aussi bien qu’opérationnel. Les liens entre traite d’êtres humains et trafic de migrants d’une partie et l’exploitation des migrants le long du CMR et en Europe d’autre part encore pourtant nécessaire la coopération transfrontalière et l’échange d’informations afin de lutter contre les réseaux de trafic et de protéger les migrants et les personnes envisageant la migration.

La situation appelle ainsi à une réponse coordonnée des autorités en charge de la sécurité et de la gestion des frontières. Le présent projet vise à améliorer et renforcer les mécanismes de gestion des frontières et de lutte contre le crime organisé, une priorité identifiée par les États ciblés dans le cadre du Plan d’action de Tripoli (2012), de la Déclaration de Rabat sur la sécurité frontalière (2013) et de tables-rondes organisées par l’OIM (avril 2018, janvier 2019).

Le projet s’articule autour de trois axes: a) mise à disposition d’informations et analyse à jour pour les autorités bénéficiaires b) renforcement de capacité pour les services en charge de la gestion des frontières c) renforcement des mécanismes de coopération transfrontaliers.

Dans le cadre du premier axe, l’OIM souhaite mener une étude sur les routes et les modes opératoires des réseaux de trafic de migrants. Cette étude, qui comprendra des recommandations opérationnelles, sera ensuite remise aux autorités nationales. Elle servira également à appuyer le développement de modules de formation par le consultant.

2. OBJECTIF GÉNÉRAL

L’objectif général de l’étude est de fournir un état des lieux le plus exact et à jour possible du trafic de migrants le long du CMR et des dispositifs de lutte contre le phénomène.

3. METHODOLOGIE

Le consultant sera basé à Bamako.

Il / elle mènera une revue documentaire afin de:

  • Analyseur le cadre juridique régional et national relatif à la lutte contre le trafic de migrants

  • Compilateur et analyseur les données quantitatives disponibles parents aux flux migratoires le long de la Méditerranée centrale

  • Cartographier les principales routes empruntées par le trafic de migrants

  • Enrichir la présente étude des conclusions tirées des travaux de recherche précédents

La conduite de l’étude impliquera également plusieurs missions dans les pays ciblés (Algérie, Libye, Mali, Niger), notamment en capitales, afin de s’entretenir avec les interlocuteurs suivants:

  • Bureaux nationaux de l’OIM, notamment les départements Gestion des Frontières, Protection / Lutte contre la traite des personnes et Gestion de l’Information / Matrice de suivi des déplacements (DTM)

  • Autorités nationales en charge de la gestion des frontières et de l’immigration

  • Agences du système des Nations Unies (HCR, UNODC, etc.), ONGs nationales et internationales, centres de recherche et universitaires intervenant sur les questions migratoires

  • Acteurs privés: transporteurs, syndicat des transporteurs, etc.

Lorsque la sécurité le permet, le consultant mènera par ailleurs des missions d’évaluation aux principaux points de passage de la frontière le long du CMR, afin de s’entretenir avec les interlocuteurs suivants:

  • Autorités administratives locales (préfets, gouverneurs de région et équivalents)

  • Unités territoriales en charge de la gestion des frontières (police, gendarmerie, etc.)

  • Acteurs privés: transporteurs, syndicat des transporteurs, etc.

  • Migrants

Sur la base de ces recherches, le consultant rédigera une étude portant sur les aspects suivants:

  • Cadre juridique applicable à la lutte contre le trafic de migrants dans les pays ciblés

  • Présentation des dispositifs institutionnels et opérationnels de lutte contre le trafic des migrants

  • Cartographie représentant les routes empruntées par les réseaux de trafic

  • Typologie des acteurs concernés dans le trafic des migrants et de leurs pratiques

  • Analyser les enjeux économiques du trafic de migrants

  • Analyser les risques que le trafic fait porter sur la santé et le bien être des migrants

  • Besoins des services de gestion des frontières et d’Immigration en renforcement des capacités

Des conclusions seront tirées de ces informations permettant i) à l’OIM d’appuyer efficacement les Gouvernements concernés; ii) aux Gouvernements concernés par les stratégies adéquates dans leurs cadres de gestion des frontières et de lutte contre le crime organisé afin de réduire le phénomène du trafic de migrants et de favoriser les migrations plus sûres.

4. TACHES

  1. Présenter un plan de travail détaillé, comprenant une présentation de la méthodologie, une liste des interlocuteurs principaux et un calendrier des déplacements au Mali et dans les pays voisins.

  2. Conduire des entretiens auprès des interlocuteurs-clés dans les 4 pays ciblés, soit sur place soit à distance lorsque la sécurité l’exigera.

  3. Mener des travaux de recherches documentaires sur le contexte migratoire et la gestion des frontières le long du CMR afin de compléter l’analyse.

  4. Conclure l’étude par une série de recommandations permettant de protéger les migrants contre le trafic et ses dangers.

  5. Rédiger un rapport d’étude complet en langue française, illustré par des photographies, graphiques et cartes et comprenant une bibliographie complète.

  6. Assureur la mise en page et la relecture du rapport final.

  7. Présenter l’étude lors d’une conférence organisée au Mali.

  8. Sur la base des résultats préliminaires de l’étude, mettre à jour et adapter les modules de formation sur la lutte contre le trafic des migrants aux contextes nationaux.

5. CALENDRIER DES LIVRABLES

J15: Un plan de travail incluant un calendrier et une méthodologie détaillée – 20%

J50: Une version provisoire des modules de formation sur la lutte contre le trafic des migrants – 10%

J70: Une version finale approuvée par l’OIM (chef de projet) des modules de formation sur la lutte contre le trafic des migrants – 10%

J110: Une version provisoire du rapport d’étude et une version provisoire d’une synthèse de l’étude – 30%

J130: Une version finale approuvée par l’OIM du rapport d’étude et une version finale approuvée de la synthèse – 20%

J140: Présentation de l’étude lors d’une conférence à Bamako, y compris une présentation PowerPoint complète – 10%

6. Compétences requises;

Le candidat doit faire preuve des compétences techniques et comportementales suivantes.

Responsabilités

• Accepte et donne des critiques constructives

• Suit toutes les procédures, processus et politiques de l’OIM

• Respecter les dates butoir et les exigences en matière de qualité des produits

• Evalue ses propres travaux et corrige ses erreurs

la communication

• Partage activement les informations pertinentes

• Communique, écrit clairement et efficacement

• Écoute efficacement et communiqué clairement

• Parfaite maîtrise de la langue française

Planification et organisation

• Sait prioriser ses objectifs

• Organiser les documents pour faciliter la passation du travail

• Identifier les risques et anticipe les problèmes potentiels

Professionnalisme

• Maitrise tous les travaux liés à ses responsabilités

• Intègre le genre si besoin, les points de vue et les préoccupations liées au genre, et favorise l’égalité de la participation des femmes

• Persévérant, calme et poli face aux défis et au stress

• Traite tous les collègues avec respect et dignité

• Travaille efficacement avec des personnes de différentes cultures s’adaptant aux contextes culturels pertinents

Esprit d’équipe

• Contribuer activement à l’efficacité dans un environnement agréable

• Contribuer et convenir aux objectifs de l’équipe

• Recherche les commentaires et les réactions des autres

• Soutient réalisé et rencontré en œuvre les décisions finales du groupe

7. Durée

La durée du contrat de consultance est de 5 mois à partir de la date de signature du contrat. Date de début souhaitée: 15 janvier 2019.

8. Qualifications et expériences:

ü Master ou équivalent en sociologie, sciences politiques, droit, relations internationales ou tout autre domaine pertinent

ü Expérience avérée en matière d’enquête, de recherche de terrain et de rédaction de rapports d’analyse, notamment sur les questions migratoires, de gestion des frontières et / ou de crime organisé

ü Excellente capacité de rédaction en français et maîtrise de l’Anglais. La maîtrise de l’arabe est un atout important

ü Bonne connaissance du contexte migratoire sur la route de la Méditerranée Centrale

ü La connaissance des activités de l’OIM est un atout

ü Une expérience professionnelle en Afrique du Nord et / ou au Sahel est un atout

How to apply:

6. Instruction de soumission:

Ø Composition du dossier

Les candidats concernés pour cette consultation doivent soumettre un dossier complet comprenant:

ü Un CV détaillé , décrivant l’expertise et l’expérience du Consultant dans le sujet de ces Termes de Référence, surtout sur les points mentionnés dans la section antérieure ( *Compétences souhaitées, qualification et expérience).*

ü Une lettre de motivation.

ü 3 références professionnelles

Ø Date et procédure de soumission de votre dossier:

Tous les dossiers de candidatures avec les documents énumérés ci-dessus scannés et joints doivent être envoyés en version électronique à iommalihr@iom.int au plus tard le 25 décembre 2019, en mentionnant CT-15-2019 Consultance dans le cadre d’une étude sur le trafic de migrants le long de la route de la méditerranée centrale

NB :

  • Seuls les dossiers mentionnés « CT-15-2019 Consultance dans le cadre d’une étude sur le trafic de migrants le long de la route de la méditerranée centrale» à l’objet seront pris en compte ;
  • Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Période d’annonce : 11 décembre au 25 décembre 2019.

cliquez ici pour les détails et appliquer

OFFRES SIMILAIRES (NOUVEAU)

ENTRETIEN D'EMBAUCHE
Questions Typiques
“Please give me an example of a time when you had a problem with a supervisor/co-worker and how you approached the problem.” “I think that the hardest thing about work isn’t the work, it’s the people at work,” Teach says. Most employees have a problem with a supervisor or co-worker at some point in their career. How they handle that problem says a lot about their people skills. If you can explain to the interviewer that you were able to overcome a people problem at work, this will definitely help your chances of getting the job, he says.
Questions à poser
Do you have any hesitations about my qualifications? I love this question because it’s gutsy. Also, you’ll show that you’re confident in your skills and abilities.